Archive | December, 2011
19 Dec

Les deux vendredis passés j’ai été invitée à parler à une classe de cinquième (7th grade) dans un collège à Janzé, juste en dehors de la ville de Rennes. On a eu contacte grâce à un monsieur français qui a été prof d’anglais dans ce collège l’année passée et qui enseigne actuellement en Louisiane. Je lui remercie, car c’était une très bonne expérience !

Les élèves à qui j’ai parlé suivent un cours qui s’appelle « Discovery. » Dans ce cours, ils travaillent sur, ou bien découvrent, des sujets variés. Cette année, ils étudient la Louisiane ! Ils lisent un livre bilingue qui s’appelle « Jazz for the President », où le français et l’anglais alternent avec les chapitres. En plus, ils préparent des diaporamas pour échanger avec les nouveaux élèves de leur ancien prof en Louisiane.

Quand je suis arrivée la première fois, on a commencé avec les questions que les élèves ont préparées cette semaine-là. C’était vraiment chouette ! Ils m’ont posé toutes sortes de questions : « Do you wear bright colors ? » « Are you sporty ? » « Do you have a husband ? » « Do you have a pet ? » « Do you like French pancakes and cider ? »

Ils étaient trop mignons… et l’échange  était pour la plupart faite en anglais! Cette période a durée à peu près une demi-heure et vers la fin eux ils étaient fatiguées. Les profs leur ont permis de me poser des questions en anglais auxquelles je répondrais en français. Ils étaient vraiment impressionnés par le fait que je pouvais parler (et écrire) français. Des lors, ils m’ont bien aimé.

Pour la deuxième demi-heure, je leur ai montré un diaporama, encore en anglais, sur la vie scolaire en Louisiane. Je leur ai montré des uniformes, des bus scolaires jaunes, des repas de la cantine scolaire, etc.

Une moitié du groupe a dû partir pendant la deuxième heure. Ils étaient déçus… ce qui m’a plait (pas parce qu’ils étaient déçus, mais parce qu’ils voulaient rester avec moi…) 😉 Puis, j’ai commencé le fun ! J’ai décidé de leur expliquer la fête de Thanksgiving et de faire avec eux une des activités dont je me souviens le plus… on a fait des dindes où on trace la main pour avoir le corps et puis on coupe et colles des morceaux de papier en forme de plume. Heureusement ils ne se sont pas ennuies !

La deuxième semaine était à peu près la même chose sauf avec seulement une moitié du groupe. Ils m’ont posé des questions, je leur ai montré un diaporama… cette fois sur la cuisine et la musique cajun… et on a fait une guirlande/chaine de vœux pour le Noël. Il y’en avait qui se sont mis à danser. Très drôle comme activité !

J’ai bien aimé leur parler… mieux que parler aux lycéens. Ce qui les distingue des lycéens est le fait qu’ils sont toujours plus intéressés et plus partants. Ils ont plus l’envie d’apprendre et moi je me sentais beaucoup plus à l’aise. Je suis vraiment contente que j’ai eu cette occasion!

the beautiful poster the girls made for me!

hard at work :

the class and the turkeys!

The past two Fridays, I was invited to talk to a 7th grade class at a middle school in Janze, just outside of Rennes. I got into contact with the school thanks to a gentleman who reads the blog (he taught English there this past year and is teaching in Louisiana right now). I must thank him, because it was a really great experience!

I talk to a group of kids who take a class called “Discovery.” In this class, they work on, or discover, various subject. This year, they are studying Louisiana! They are reading the book “Jazz for the President” and are preparing presentation to send to the students of their former professor in Louisiana.

When I went the first time, we began with the questions that the students prepared for me that week. It was adorable! They asked me all sorts of questions: “Do you wear bright colors ?” “Are you sporty ?” “Do you have a husband?” “Do you have a pet?” “Do you like French pancakes and cider ?”

They were very cute… and the exchange was made for the most part in English. This portion of the class lasted around a half an hour and by the end of it they were all very tired. Their professors let them ask me questions in English that I would repond to in French. They were very impressed by the fact that I could speak (and write) French. I had won them over!

During the second half-hour I showed them a presentation, again in English, on the school life in Louisiana. I showed them uniforms, yellow school busses, school lunches, etc.

Half of the group had to leave before the second hour. They were disappointed… which I kind of liked (not because they were disappointed, but because they wanted to stay with me!). Then the fun began! I decided to talk to them about Thanksgiving and to do an activity with them… the one that I remember the best: we made turkeys by tracing our hands and cutting out and glueing pieces of paper in the shape of feathers. Thankfully, they were not bored! In fact, they seems to really like it!

The second thing was pretty much the same thing, except with only half of the group. They asked me questions, I showed them another presentation… this time on Cajun food and music… and we made a chain of wishes for Christmas out of cardboard paper. Some even began dancing to the musique… so funny!

I really enjoyed talking to them… more than to the high schoolers. What makes them different is the fact that they are more interested and more motivated than the high school students. They have more the desire to learn and I felt much more at ease with them. I am very happy to have had this chance!

Advertisements

Le Marché de Noël

18 Dec

… une tradition française que j’aime bien ! Au centre de la ville, on installe des étaux de produits artisanaux régionaux. En général, les marchés commencent vers la fin du mois de novembre jusqu’à la vieille Noël. Je me suis rendue au marché à Rennes plusieurs fois mais je préfère y aller pendant le soir… L’atmosphère est celle de Noël, de la convivialité. Il y a beaucoup de bruit, tout est allumé et les odeurs me semblent plus fortes.

Really nice!

during the day...


Many people buy their Chistmas trees at the market.

Send letters to the Père Noël (Santa Clause) 🙂

The Christmas market… a French tradition that I love! In the center of the city, they set up stands to sell regional artisan products. In general, the markets begin near the end of November and end on Christmas Eve. I’ve gone a few times to the market in Rennes but I prefer it at night. It feels more like Christmas! There’s a lot of noise, everything is lit up and even the smells seem stronger.

Noël à Rennes

12 Dec

Aux Etats-Unis, la tradition veut qu’on attende jusqu’au jour après la fête de Thanksgiving pour commencer les préparations du Noël (ça se fait de moins en moins, mais ça se fait toujours).  Pour moi, penser à Noël sans penser à Thanksgiving, c’est impossible !  Avant de venir en France, je me disais que ce serait difficile d’être en France pendant cette période, mais heureusement ils m’ont donné assez de temps à me tenir prête.

Le 1 décembre, la ville a donné le coup d’envoi des illuminations de Noël. Je n’ai pas encore vu les Français qui décorent l’extérieur de la maison, mais la ville est toute belle !  J’ai de la chance de pouvoir le voir chaque fois que je me promène en ville.





Prochainement : le Marché de Noel

In the United States, we usually wait until the day after Thanksgiving to start preparing for Christmas (it’s done less and less, but its still done). For me, to think about Christmas without thinking about Thanksgiving just doesn’t go. Before coming to France, I told myself it would be difficult being in France at this time, but fortunately I’ve had some time to prepare myself.

The 1st of December the city lit up the Christmas lights hung all around. I haven’t seen any French decorate their homes yet, but the city is just beautiful! I am lucky to be able to see these decorations each time I walk around town.

Thanksgiving in Rennes

11 Dec

Maintenant que j’ai fini tous les devoirs que j’ai eus pour mes cours, je peux vous mettre au courant de ma vie à Rennes. On commence à Thanksgiving !

En France, la fête de Thanksgiving est un jour comme tous les autres. C’est un jeudi normal. Les enfants vont à l’école ; les adultes travaillent ; et personne ne passe la journée devant la télé en regardant le football américain. Un peu triste.

Cette année, un diner « propre » a eu lieu chez l’Institut franco-américain à Rennes. On nous a invités, mais moi et quelques amis américains ont décidé d’y passer en faveur de quelque chose de plus traditionnel 😉

En fait, Thanksgiving nous a donné le prétexte pour manger chez « Back to the 60s : American Diner » qui se trouve tout près de chez moi. Pour soulager un peu le mal du pays qui nous avons tous eu ce jour-là, on a passé une très belle soirée ensemble en parlant « américain » et en mangeant des hamburgers, des pomme-frites et des milkshakes à l’Américaine:



classic American beverage 🙂

Oreo milkshake... just like the pilgrims would have had 😉

(Malheureusement, j’ai mangé trop vite que j’ai oublié de prendre une photo du hamburger… pour ça, vous aurez besoin de l’imagination.)

Now that’s I’ve finished all my course work, I can catch you up on my life in Rennes. I’ll start with Thanksgiving!

In France, Thanksgiving is business as usual. It’s a normal Thursday. Children go to school; parents work; and no one spends the day in front of the TV watching football. It’s kind of sad.

This year, we were invited to a proper dinner at the French-American Institute in Rennes. We decided to pass it up in favor of something a little more “traditional”. 😉

In fact, Thanksgiving gave us the exuse to eat at “Back to the 60’s: American Diner” which is located just near where I live. To relieve a little bit of our homesickness, we spent a beautiful evening together speaking “american” and eating hamburgers, fries and milkshakes.

(Unfortunately, I ate my hamburger too fast and never took a picture of it… you’ll have to use your imagination!) 

 

Voyager à la Française

2 Dec

La semaine passée j’ai eu ma première expérience de grève en France.

On apprend depuis le collège que «se mettre en grève » appartient à la culture française. C’est véritablement quelque chose que la plupart des gens vont  éprouver pendant leur séjour en France, qu’il dure une semaine ou une année. J’étais intéressée de voir la manière dont tout allait se passer.

Les grèves sont généralement prévues, surtout si elles affectent la circulation des transports publics. Il y a souvent des petites affiches collées sur les murs des arrêts de bus et des stations de métro quelques jours en avance pour avertir les usagers (malheureusement, je n’ai pas de photo).

En ce qui concerne les voyages sur des Grandes Lignes, par exemple, dans les trains qui circulent partout dans la France, souvent les grèves ont une incidence sur seulement une ou deux régions. Il n’y a pas d’avertissement!

Because of a regional strike, the circulation of trains will be severely disrupted Friday, November 25, 2011. Few trains will circulate in Brittany.

Dans tout cas,  les personnels sont vraiment flexibles et accommodants envers les gens dont le voyage est perturbé à cause du mouvement social. Par exemple : le train dans lequel j’étais originalement partait à 8h00 du matin. Ce train-là n’a pas circulé à cause de la grève, donc on était mis dans le prochain train, qui partait à 9h00. En préparation du grand nombre de voyageurs qu’il fallait accommoder, un deuxième train a été ajouté.

J’ai eu une correspondance, donc ils ont marqué mes billets. Ceci m’a permis d’avoir une place dans un des prochains trains:

C’était un moment comme un autre chez les Français. Pour la plupart, tout le monde restait tranquille, même détendu. Vraiment rafraîchissant !


Last week I had my first strike experience in France.

We have learned since middle school that “going on strike” is a part of French culture. In reality, it’s something that the majority of people will experience during their stay in France, whether a one week vacation or a seven month stay. I was interested to see the way everything was going to happen.

Strikes are usually anticipated, especially if they affect the functioning of public transportation systems. There are usually posters stuck to the walls of the metro station and bus stops that warn users of an upcoming strike a few days in advance (unfortunately, I don’t have a photo).

As for travels on the “Grandes Lignes”, for example, trains that travel all over France, I noticed that strikes often affect only one or two regions. No warning there!

In any case, the personnel is very accommodating for those whose trips have been disrupted because of the strike. For example, the train I was originally on was leaving at 8:00am. That train didn’t circulate because of the strike, so anyone on that train was put on one that was leaving at 9:00am. En preparation of the large number of travelers they’d need to accommodate, a second train was added.

I had a correspondence, so they marked my tickets so that I’d be allowed to get on one of the next trains:

It was business as usual for the French. For the most part, everyone was very calm and relaxed. It was refreshing!